Recruteur IT, et si nous rendions ce métier positif ?

Partons d’un constat, le recruteur IT est mal perçu! Pour beaucoup d’ingénieurs, ce dernier a une image négative et est assimilé pleinement à un commercial sans humanité.

Durant mon métier, j’ai écouté et échangé lors de beaucoup d’entretiens et vu de nombreuses publications sur LinkedIn qui interpellent sur des mauvaises pratiques du recrutement.  

Je me suis longtemps demandé Pourquoi cette image ? Comment pourrions-nous l’améliorer ? Et enfin c’est quoi réellement le métier de recruteur IT ?

Pendant un moment, j’en ai eu mal à mon métier ! Mais au lieu de rester sur ce triste constat, pourquoi ne pas travailler à changer cela ? Qu’est-ce que moi je pouvais faire pour partager une vision positive de mon métier ?

J’ai donc décidé après de multiples échanges avec des collègues recruteurs de dresser selon moi une liste de pratiques qui m’ont permis de réussir, de prendre du plaisir dans mon travail et de véhiculer une bonne image!

1°) La base de la base, prenez du plaisir, partagez un bon moment. Ne soyez pas trop formel et rigide. Le but est d’avoir un match entre vous et le candidat. Pas de lui faire passer un interrogatoire stressant digne des services d’espionnage…

2°) Cela peut paraitre un peu monde des bisounours, il faut aimer les gens ! Le contact humain ! Avoir un tempérament ouvert et être curieux de son interlocuteur.  Vous imaginez si vous vous foutez de la personne en face, comment voulez-vous créer du lien et avancer ensemble?

3°) Avoir une âme de chasseur de trésors ! Et oui ! Pour ma part dans un marché aussi pénurique et compétitif que l’IT, il faut savoir chercher partout ! Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais nous sommes des milliers à chercher les mêmes profils et compétences. Vous trouverez rarement la « profil disponible » qui colle parfaitement à la fiche de poste. Pensez plutôt à créer un match entre le candidat et le client! (Compétences/personnalité/vision/projet)

4°) Personnalisez chacune de vos recherches de profils. Il peut y avoir des similitudes mais ce ne sont pas toujours les mêmes critères selon les clients. Demandez-vous quelle sont les spécificités les plus intéressantes à mettre en avant lors de vos entretiens. Oui, vous recherchez une personne en fonction de critères mais souvent les à cotés sont aussi importants!

5°) Ne confondez pas ce que vous vous recherchez et ce que le candidat cherche car il peut y avoir souvent un énorme fossé! Exemple : Bonjour…, « J’ai le poste idéale pour vous ! C’est un poste qui consiste à… et qui est situé… » STOP. Reprenons la base, on échange, on écoute et on estime ensemble s’il peut y avoir un match entre le candidat et le poste dans la société.

6°) Préparer vos entretiens ! Prenez le temps d’avoir un maximum d’informations sur le poste, l’équipe et le client. Un autre point qui est pas obligatoire mais qui peut être un vrai plus, renseignez-vous davantage sur les technologies. Tout cela montrera aux candidats qu’ils sont bien au bon endroit !

7°) Ne faites pas comme tout le monde ! Trouvez votre style ! Il y a rien de plus horrible pour un candidat que d’arriver à un entretien et de se dire : « Encore un zombie avec le même discours ! »

8°) N’ayons pas peur de demander ou de poser des questions quand nous ne comprenons pas. Nous travaillons en permanence sur des métiers techniques et nous n’avons pas fait pour beaucoup d’entre nous des études d’ingénieurs. C’est le moment d’étoffer notre culture générale mais surtout d’éviter au candidat de faire un monologue. Un entretien est un échange alors évitons les : Oui… Humm… OK… D’accord… et d’avoir l’air absent. 

9°) Allez au-delà des questions classiques de l’entretien. N’ayez pas peur de parler d’autre chose. Par exemple : Après des questions comme ; Vous habitez ou ? Vous vous déplacez comment ? « …Ah vous avez une moto . Top c’est quoi ? C’est une 500, 600, 750, 1000 ? » Puis vous parlez de choses en lien avec la moto. Au fur et à mesure de votre échange, vous pouvez parler de passions, de sujets de vie, de voyages etc. Soyez capable de rebondir et de sortir du cadre formel de l’entretien ! Vous n’imaginez pas la force du lien que vous pouvez créer. Après tout le recrutement n’est-il pas un métier de liens ?

10°) Prenons le temps de faire des retours à nos candidats. En effet, ils prennent en moyenne une demi-journée pour venir nous rencontrer. Ce n’est pas une perte de temps ! Faire un retour, c’est  faire preuve de respect, de considération, de donner des conseils. Cela nous permettra de laisser une image positive !

Pour finir, et si un consultant heureux et un client satisfait étaient tout simplement le vrai sens de notre métier ? Alors ensemble partageons nos pratiques et participons à rendre le recrutement toujours plus positif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :